LE PARCOURS POLITIQUE D’EMMANUEL MACRON

Mercredi dernier, Emmanuel Macron s’est lancé dans le grand bain. C’est à Bobigny que l’ancien ministre de l’Économie lève le secret et affirme enfin au grand public qu’il sera candidat à la présidence de la République. À l’occasion de cette annonce, revenons sur son parcours politique jusqu’à sa présentation aux présidentielles.

emmanuel-macron.jpg

Le candidat a désormais six mois pour convaincre ! Quatre jours avant le premier tour de la primaire de droite, Emmanuel Macron bouleverse l’agenda médiatico-politique, et tire une fois de plus son épingle du jeu.

« En marche » vers la présidentielle 

Depuis 2014, le jeune homme de 38 ans a fait preuve d’une ascension fulgurante en politique. Emmanuel Macron souhaite « casser les codes des Français » et pour espérer l’emporter il doit bousculer la bipolarisation politique. En se revendiquant ni de droite, ni de gauche, le candidat a dans son viseur une bonne partie de la population française qui dit « ne plus se sentir proche d’aucun parti ». Pour justifier sa candidature hors des partis, l’ancien ministre de l’économie affirme : « Mon objectif n’est pas de rassembler la droite ou de rassembler la gauche, mais de rassembler les Français ». 

Leader du mouvement politique « En marche » lancé le 6 avril dernier, Emmanuel Macron a bien préparé son entrée pour cette candidature aux présidentielles. Revendiqué comme un mouvement qui va « soulever les choses », il a su se démarquer dans la sphère médiatique et se redorer une image. Deuxième événement phare de cette marche vers la présidentielle : sa démission le 30 août dernier de l’Élysée.

Afin de retracer son parcours un documentaire « Emmanuel Macron : la stratégie du météore » est sorti sur France 3.

Un parcours politique distant

Ancien banquier, Emmanuel Macron a toujours été à l’intérieur de la vie politique sans y en être totalement. Né à Amiens, c’est à 30 ans que la vie politique du candidat commence lorsqu’il est nommé rapporteur de la commission de Jaques Attali puis quelques années plus tard, conseiller économique de François Hollande. Tout s’accélère à ce moment là. En 2012, il devient secrétaire général adjoint en charge du pôle économie. Et puis il s’engage aux côtés de François Hollande jusqu’à devenir en 2014 ministre de l’Économie. C’est à ce moment que l’ambition de Macron devient de plus en plus grande jusqu’à visé en 2017, les élections Présidentielles.

//www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01637594/src/80sms8/zone/1/showtitle/1/

Le Président, François Hollande quant à lui ne souhaite créer aucune tension et espère encore « qu’une fois qu’il aura lui-même annoncé sa candidature en décembre, M. Macron se retirera de la course et reviendra dans le giron hollandais. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s